1 315 967 visites 6 visiteurs

CFA 2: SELONGEY S'INCLINE CONTRE ORNANS

30 octobre 2016 - 08:58

Sans doute la tête inconsciemment déjà tournée vers la Guyane, Selongey balbutie son football et se fait punir par une percutante équipe d’Ornans (0-3). Pourtant, durant les cinq premières minutes, les Côte-d’Oriens maîtrisent leur sujet. À la suite d’un contre orchestré par Obi, Hamroune est même à deux doigts d’ouvrir le score d’une frappe hélas, trop croisée (2e).

Et après, d’inhabituels déchets techniques commencent à polluer leur jeu. Les fautes s’accumulent et permettent aux visiteurs de prendre pied dans la partie grâce aux coups de pied arrêtés qu’elles engendrent. Après un premier sauvetage d’Elorza (16e ), le trio El Kasmi/Janvier/Ramdani, souvent idéalement servi par un Martin au talent de ratisseur infatigable, se fait de plus en pressant (21e , 25e , 24e , 36e ).

Intenable El Kasmi

Soudain, Martin intercepte et glisse à El Kasmi qui résiste et trompe Elorza (0-1, 38e ). Le début du second acte est à l’image du premier, les Selongéens s’emparant du ballon et tentant de combiner. Mais à chaque fois, soit ils pèchent dans la finition, soit un numéro de soliste de leurs attaquants est contrarié par un dribble de trop. Et face à un hôte toujours bien trop approximatif, Ornans lui, ne va pas se priver d’appuyer là où ça fait mal. À la réception d’un long ballon précis de Chaintreuil, El Kasmi grille la politesse à ses vis-à-vis et signe un doublé (0-2, 60e ). Un malheur n’arrivant jamais seul, Bégin, en commettant un tacle appuyé sur El Kasmi, est ensuite sévèrement expulsé (65e ). Réduite à dix, l’arrière-garde selongéenne éprouve toutes les peines du monde à museler le poison El Kasmi. Et ce dernier, après avoir embarqué gardien et défense, se mue en passeur décisif pour un Janvier, seul du coup au point de penalty, qui ne se prive pas de figer la marque dans le but vide (0-3, 77e ).

Commentaires

PROCHAINES RENCONTRES À DOMICILE