1 313 865 visites 11 visiteurs

CDF : SELONGEY N'IRA PAS PLUS LOIN

4 décembre 2016 - 10:03

Éliminé aux tirs au but face au FC Hauts-Lyonnais, le SC Selongey, qui n’a jamais pu afficher sa supériorité théorique, quitte la Coupe de France au 8e tour.

C’est une vraie déception qu’a ressentie l’entraîneur du CS Selongey, Sébastien Evain, lorsque le dernier tir au but frappé par Axel Bouillon a envoyé le FC Hauts-Lyonnais en 32es de finale. « On n’a pas reconnu notre équipe et on est obligé de faire le constat que la meilleure équipe ce soir s’est qualifiée. Hauts-Lyonnais aurait même pu faire la différence dans le temps réglementaire », déplorait-il.

Il est vrai que Passoni, le gardien bourguignon a été à plusieurs reprises décisif au cours de ce match, toujours rythmé et engagé.

Bien qu’évoluant une division au-dessus en championnat (CFA2), Selongey ne se créa qu’une seule occasion en quarante-cinq minutes, lorsque Aguero, auteur d’une belle course côté gauche, fut contré in extremis en corner sur sa frappe dans un angle fermé (10e ).

Du côté de Hauts-Lyonnais, Bennekrouf par deux fois, avait tenté sa chance en cinq minutes, se montrant dangereux notamment sur une frappe tendue, après un bon centre de Ouaamari, difficilement repoussé par Passoni (17e ).

Bennekrouf encore, butant sur Passoni (27e ) et surtout Brahimi, ne parvenant pas à cadrer sa reprise de la tête, sur un bon centre de Ouaamari (43e ), avaient fait planer une réelle menace.

Poussés par leurs supporters, les joueurs de Hauts-Lyonnais affichaient leur détermination, et élevaient un peu plus le niveau d’intensité du match dès la reprise. Pourtant, comme en première période, la première occasion était bourguignonne, quand Aguero, bien servi par Calonge, venait buter sur Jasleire à bout portant (57e ).

Malgré Passoni

Mais par la suite, Selongey allait se retrouver à la limite de la rupture, sur la plus belle occasion des Rhodaniens. Passoni allait alors sortir le grand jeu pour réussir en deux temps un sauvetage quasi miraculeux devant Brahimi et Toumi (65e ).

Passonni allait encore être à la hauteur en repoussant du pied une tentative de Grange (83e ), et les deux équipes s’embarquaient dans une demi-heure de prolongation dans la froidure de Feurs…

L’enthousiasme de Hauts-Lyonnais n’était pas refroidi en revanche, et il fallut encore un immense Passoni pour réaliser coup sur coup, deux superbes arrêts devant Bennekrouf et Bouillon, pour maintenir son équipe à 0-0 (92e ).

Son homologue, Jasleire, à son tour, écartait brillamment le danger, sur une frappe sèche de Hamroune (105e ) et Selongey était enfin plus digne de son rang. Mais le score n’évoluait pas et il fallait avoir recours à la séance des tirs au but pour désigner un vainqueur.

Les deux échecs dans cette épreuve, de Bedjilali et Hamroune, allaient précipiter l’élimination côte-d’orienne. Les joueurs de Hauts-Lyonnais pouvaient exulter, ce sont eux qui iront en 32es de finale et pourront croiser les doigts pour tirer une équipe de Ligue 1.

Source BP

Commentaires

PROCHAINES RENCONTRES À DOMICILE